top of page

Mars, c'est le retour du printemps, la nature renaît. Les bourgeons sont prêts à éclore et à devenir de magnifiques fleurs. Dans le collectif, nous sommes tous des fleurs de printemps. Ensemble, nous formons un champ de fleurs. C'est cette diversité de fleurs que nous avons voulu célébrer lors de l'Apéro des Souffleurs.





Quiz du printemps

Chaque fleur à son domaine de prédilection, un champ où elle excelle. C'est l'occasion de savoir quel genre de fleur engagée était les participants. Tu n'étais pas à l'Apéro des Souffleurs ? La séance de rattrapage est juste ici !





Un moment de gratitude

Cultiver son pouvoir d'agir











Ce mois-ci, une amie qui nous unit tous a fêté ses 5 ans. Avec elle, on partage de bons moments, des souvenirs. Elle a permis à de belles histoires de voir le jour. Elle est familière, réconfortante et inspirante. Elle est toujours ouverte. Elle nous donne le sourire et de l'énergie. Cette amie qui nous est si chère, c'est la Soufflerie.



On se souvient tous de la première fois qu’on a poussé la porte de la Soufflerie. Certains y sont venus pour travailler, d’autres pour participer à un Pitch & Pépites, à une session de tri du Vestiaire Solidaire, à un Apéro des Souffleurs ou à un atelier.


Il y a ceux qui sont arrivés lorsque le monde était paralysé par la pandémie. Ils ont participé à la folle aventure des Masques en Nord. Durant cette période, la Soufflerie faisait office de QG. Des milliers de bénévoles ont fourmillé là-bas, 1 million de masques ont transité dans son cœur. C'est aussi une période qui vu naitre des histoires d'amour et qui a permit des retrouvailles entre amis d'enfance.

 “ Pendant l’opération des Masques en Nord, je me souviens avoir reçu un appel un dimanche pour me prévenir que Xavier Bertrand était en chemin pour venir à la Soufflerie. Je suis arrivé là-bas et j’ai commencé à passer un coup de balai et les autres sur place me prenaient pour un fou. Moi, je me disais on va recevoir un politique et tout est en désordre. A un moment, je me suis demandé “ Pourquoi je fais ça ? “ Ça n’a pas de sens, la Soufflerie est bien comme ça, c’est ça la Soufflerie, c’est un lieu plein de vie. “


Enfin, il y a ceux qui ont connu la Soufflerie avant son ouverture, dans son jus. À l'époque, elle était encore un entrepôt de chaussures. Tous ont mis la main à la pâte en prenant part au chantier participatif. Il y avait des rouleaux de peinture, des lames de parquet (qui ont donné des sueurs à ceux qui les ont posé), des plafonds, des cloisons et aussi, surtout, de l’amour déjà, beaucoup, entre tous ceux qui sont venus passer des heures ensemble à lui donner vie, à lui donner son allure d’aujourd’hui. 



La Soufflerie, ça n’est pas un lieu. C’est la vie, c’est les gens, c’est chez vous, c’est chez nous. La Soufflerie, on y vit, on y rit, on y pleure, on y rencontre, on y imagine, on y ose. La Soufflerie, c’est un cocon, une deuxième maison, dans laquelle tout est permis. On y a tous un souvenir :

" Mon premier souvenir à la Soufflerie, je m'en souviens comme si c'était hier. Je n'avais pas cours ce jour-là donc j'ai passé sa porte vitrée. Je vois une salle très lumineuse avec des gens qui bossent avec le sourire. Je vais voir Valentine pour me renseigner sans savoir ce qui allait m'attendre. Je ne savais pas encore que j'allais vivre une aventure extraordinaire à aider, à suer, à rigoler et à partager des moments forts ! "


En 5 ans, la Soufflerie a vécu plein d’histoires. Grâce à elle et toutes ses énergies, des ribambelles d’élans du cœur, des paquets de rencontres, d’histoires d’amour, de vagues d’émotions, d’idées belles et folles, de projets nouveaux et à la fois réalistes ont vu le jour. 


Avec toutes ses histoires, on se devait de fêter, de célébrer la Soufflerie comme il se doit. On a mis le paquet ! Lâcher de ballons plein de cœurs, souvenirs à la pelle, des costumes, une chenille. La magie de la Soufflerie a encore une fois opéré pour offrir un moment unique. 



Tu ne le sais (peut-être) pas, mais la Soufflerie c'est le début, la première pierre d'un projet plus grand pour un territoire réuni : La cité de l'engagement.

Mardi 30 janvier, nous nous sommes tous réunis à l’occasion de l’Apéro des Souffleurs. Pour ce premier apéro de l’année 2024, vous étiez nombreux, mille mercis ! Beaucoup ont poussé la porte de la Soufflerie pour la première fois. Ensemble, nous avons vécu un beau moment qui fait du bien, un moment pour se raconter les choses merveilleuses qui se sont passées en fin d'année et qui offrent de belles perspectives pour se lancer avec l'élan du cœur dans cette nouvelle année.



Un défi plein de générosité et de solidarité

Le mois de décembre a été marqué par l’ouverture du Kilimandjaro. C’est la preuve que, chacun a un pouvoir d'agir et qu'on peut faire de grandes choses quand on se réunit tous.

“ Si on réfléchit on ne fait rien donc je n’ai pas beaucoup réfléchi. Quand je me suis retrouvé avec ce bâtiment vide, je me suis dit qu’il fallait tenter quelque chose. J’ai vu la magie opérer. Il faut passer de la tête au cœur ! Il faut oser et être audacieux ! ”,

explique François Bouy, le propriétaire du bâtiment.


  “ Avec des oui mais, on ne fait rien. L'engagement c'est aussi être au service de si belles énergies ! J’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres Kilimandjaro ! Il faut montrer que ça a marché ! "

s’exclame Patrick Delebarre, Maire de Bondues.


J’ai souvent envie d’y aller. Quand je suis là-bas, j’ai l’impression d’être dans une grande famille.”,

affirme Babette, une bénévole du Kilimandjaro. 


La prochaine étape ? Trouver d'autres lieux pour dupliquer le Kilimandjaro. Fonçons, allons-y et faisons-le ensemble ! Si tu as un bien à mettre à disposition les infos sont ici.




Que va-t-il se passer ? 

Lancement de la campagne d’adhésion

Dans les semaines à venir, tu vas pouvoir (ré-)adhérer au Souffle du Nord. L'adhésion est un acte d’amour. Quand tu adhères, tu montres que tu crois aux différents projets du Souffle du Nord. 


De la nouveauté 

Tu as peut-être connu la websérie le Chicon. Si tu étais triste lors de la fin, ce qui suit va te plaire. Un média positif va voir le jour très prochainement.

Podcast, vidéo, récit, poème, portrait... Tout est possible pour (re)donner confiance en l’avenir et au genre humain en offrant des moments positifs et inspirants qui donnent le sourire.

Rendez-vous le 20 février pour y contribuer


Grenelle du sans-abrisme

Dans le cadre de #pluspersonnealarue, un grenelle du sans-abrisme va voir le jour. Le but ? Faire du sans-abrisme une priorité sur le territoire de la métropole lilloise. Ce sera une grande consultation où tout le monde pourra participer pour trouver des axes prioritaires et ouvrir des projets de solutions.


La journée du Souffle 

En juin, tu vas pouvoir participer à la Journée du Souffle. Tout au long de cette journée, tu vas vivre des expériences différentes et enrichissantes au travers de différents ateliers, de rencontres imprévues, d'instants partagés. La journée se clôturera par l’Assemblée Générale. C'est vous, adhérents, qui faites vivre l'association, c'est vous qui décidez.

bottom of page