Test réussi pour Le Souffle du Nord !

– Communiqué de presse du 19 août 2015 –

Laurent-Bourgues-tél-5

Thomas Ruyant et Adrien Hardy, à bord du monocoque Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine terminent, cet après-midi, à la quatrième place de la Rolex Fastnet Race 2015 dans la catégorie des 60 pieds, 608 milles entre Cowes et Plymouth en passant par le rocher du Fastnet. Pour sa première course sur le circuit IMOCA, le duo nordiste, qui n’avait pas beaucoup navigué depuis la mise à l’eau du Souffle du Nord mi-juillet, réalise une belle performance et engrange de la confiance.
Continue reading « Test réussi pour Le Souffle du Nord ! »

Enfin du vent !

Capture d'écran 20150819 10h

Hier en fin de journée, le monocoque de 60 pieds Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine a enfin enroulé le phare du Fastnet. En 7ème position, Thomas Ruyant et Adrien Hardy ont perdu quelques places dans l’après-midi dans le petit temps et surtout lorsque le vent s’est renforcé en approche du rock. Il s’agit maintenant pour le tandem de continuer à y croire et de grappiller, au fur et à mesure des milles, la distance qui le sépare de la concurrence. Au portant, dans des conditions météorologiques plus stables, Le Souffle du Nord file actuellement à 17 noeuds vers Plymouth, l’arrivée de la Rolex Fastnet Race 2015. Thomas et Adrien sont à deux milles du voilier skippé par Tanguy de Lamotte et Samantha Davies.

Le Souffle du Nord avec les meilleurs !

Capture-d'écran-20150818-10H113emeweb

 

C’est la première course de Thomas Ruyant et Adrien Hardy dans la classe des IMOCA 60, voiliers pensés pour le Vendée Globe. A bord du monocoque Le Souffle du Nord, après deux jours de compétition sur la Rolex Fastnet Race (608 milles), le pragmatique duo nordiste est servi.

Depuis dimanche et le départ de l’épreuve anglaise, Eole a décidé de jouer des tours à l’ensemble des concurrents engagés. Il est quasi absent. Alors Thomas et Adrien, sous le regard de Laurent Bourgués – responsable technique du team qui fait office de média man-, passent leur temps à régler leurs différentes voiles d’avant selon les conditions et les risées évanescentes, scrutent leurs fichiers météorologiques afin de choisir les meilleures options et barrent leur navire aux couleurs du Projet Imagine qui met en avant des héros de tous les jours. Le Souffle du Nord en a terminé avec une longue navigation le long des côtes anglaises. Il se dirige vers le Fastnet à petite vitesse et, on peut le dire, est totalement dans le match sportif puisqu’il pointe à une envieuse troisième position à 5 milles du leader PRB. Une moitié de Rolex Fastnet Race réussie… et sacrément convaincante pour une première !

« Nous sommes comme des gamins ! »

– En direct de Southampton –

Le voilier aux couleurs du Souffle du Nord pour Le Projet Imagine est arrivé ce matin, à 9h00, à Southampton après un convoyage relativement musclé depuis Lorient. Thomas Ruyant et Adrien Hardy prendront demain le départ de la plus ancienne compétition à la voile de la planète, la fameuse Rolex Fastnet Race. 387 équipages seront sur la ligne de départ plantée devant la Mecque de la voile mondiale, la petite ville anglaise de Cowes.Comme-des-gaminsweb

 

« Notre convoyage s’est bien déroulé » explique Adrien Hardy joint au téléphone cet après-midi alors qu’il était en train d’inscrire Le Souffle du Nord à l’épreuve. « Nous avons effectué un long bord de près serré jusqu’à Ouessant puis un grand bord de vent de travers jusque Southampton. Nous sommes comme des gamins ! Contents de la bonne marche de notre monocoque de 60 pieds. Il était important pour nous de le découvrir dans des conditions de brise et sur un parcours un peu plus long. Il faut vraiment décomposer les manœuvres. Nous faisons encore des erreurs mais nous sentons que nous progressons. L’ambiance est, en tout cas, au beau fixe. Pour le départ de notre première Rolex Fastnet Race, le vent sera faible ce qui est une bonne chose pour nous qui sommes en période de découverte de notre machine. Nous attendons un flux de Sud / Sud-Ouest dès lundi matin. Le vent forcira ensuite après le passage du Fastnet et en direction de Plymouth avec certainement du près. La course risque d’être, tout de même, assez longue. Nous prenons cette première épreuve sur Le Souffle du Nord comme un entraînement « grandeur nature », sans objectif de résultat. »

Thomas et Adrien connaissent bien le parcours de cette Rolex Fastnet Race 2015. Thomas a remporté la Mini-Fastnet en 2009 et la Normandy Channel Race 2010. Adrien quant à lui navigue régulièrement dans les eaux anglaises et irlandaises lors de la Solitaire du Figaro et a participé à trois Mini-Fastnet.

Les duos de la classe IMOCA attendus demain au départ de la Rolex Fastnet Race en vue de leur préparation à la Transat Jacques Vabre :

  • Banque Populaire VIII, Armel Le Cléac’h/Erwan Tabarly
  • Safran, Morgan Lagravière/Nicolas Lunven
  • PRB, Vincent Riou/Seb Col
  • SMA, Paul Meilhat/Michel Desjoyeaux
  • Groupe Quéguiner, Yann Eliès/Charlie Dalin
  • Initiatives Coeur, Tanguy de Lamotte/Sam Davies
  • MACSF, Bertrand de Broc/Marc Guillemot
  • Bureau Vallée, Louis Burton/Romain Attanasio
  • Le Souffle du Nord, Thomas Ruyant/Adrien Hardy
  • Comme Un Seul Homme, Eric Bellion/Sam Goodchild

 

Crédit photo : Pierre Bouras

Thomas Ruyant et Adrien Hardy dans le grand bain !

– Communiqué de presse du 14 août 2015 –

Le monocoque de 60 pieds Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine, skippé par Thomas Ruyant et Adrien Hardy, prendra dimanche le départ de sa première compétition officielle : la Rolex Fastnet Race. Le tandem a pour objectif de se qualifier pour la Transat Jacques Vabre, traversée de l’Atlantique en double entre le Havre et Itajaí (départ le 25 octobre) et surtout d’appréhender techniquement son nouveau voilier.

_bo_1076_20tb_20press
Les navigateurs du Souffle du Nord doivent effectuer 1000 milles en double pour se qualifier pour la Transat Jacques Vabre. Ils vont, dans un premier temps, participer à la fameuse Rolex Fastnet Race. Cette mythique compétition inaugurée en 1925, longue de plus de 600 milles et organisée par le Royal Ocean Racing Club, débute dans le Solent à Cowes, direction le phare du Fastnet, en mer d’Irlande, au large des pointes Sud-Ouest de l’Angleterre en passant par les Needles, Lizard, Land’s End puis arrivée à PlymouthDe quoi largement occuper Thomas Ruyant et Adrien Hardy qui ne naviguent pas depuis longtemps sur leur plan Verdier.

« Depuis la mi-juillet, nous avons effectué un certain nombre de tests à bord du Souffle du Nord » commente Thomas. « Les manœuvres au large de Lorient nous ont permis d’appréhender une partie des composantes de notre nouvelle machine que cela soit l’électronique, les configurations de voiles… mais nous avons encore beaucoup à découvrir. Nous prenons le départ de la Rolex Fastnet Race avec pour but une qualification mais surtout une découverte approfondie de notre support. Nous devons également trouver notre fonctionnement à deux. Nous allons ainsi pouvoir nous caler et valider, en course, les différentes modifications techniques effectuées pendant notre chantier.»

Continue reading « Thomas Ruyant et Adrien Hardy dans le grand bain ! »

Header1

It’s time for Rolex Fastnet Race 2015 !

La 46ème édition de la Rolex Fastnet Race commence ce dimanche 16 août.

Le Souffle du Nord pour le Projet Imagine sera sur la ligne de départ, aux côtés de plus de 330 équipages. Le départ des IMOCA 60’ est prévu à 12h10, heure locale.

Il s’agit de la 1ère course disputée par Thomas Ruyant sur l’Imoca 60 pieds, aux couleurs du Souffle du Nord pour Le Projet Imagine ! Il sera accompagné d’Adrien Hardy, co-skipper désigné pour la Transat Jacques Vabre, ainsi que de Laurent Bourguès – notre Boat Captain – qui tiendra pour l’occasion le rôle de Mediaman et nous permettra ainsi de suivre la course au plus près. Continue reading « It’s time for Rolex Fastnet Race 2015 ! »

11225178_910327749005360_5960053561956781371_o

Sœur Ventura : Une nouvelle Héroïne Imagine !

Le 14 juillet 2015 se tenait la « Garden Party Imagine » consacrée à Soeur Ventura : une nouvelle Héroïne Imagine mexicaine qui oeuvre au service des peuples autochtones (Pygmées) dans la région du Likouala au Congo.

Le Projet Imagine a présenté en avant-première le portrait vidéo de la sœur Ventura réalisé par Antoine Laurens, mais a aussi fait 2 donations.
La première de 4 500 euros, pour son œuvre au Congo, et la seconde de 4 500 euros à l’association ASLAV qui soutient l’action des soeurs en Afrique dans le domaine médical.

> Voir toutes les photos ici

Heureux !!!

Thomas Ruyant et Adrien Hardy, qui prendront le départ de la Rolex Fastnet Race le 16 août, puis le départ de la Transat Jacques Vabre le 25 octobre, n’ont pas perdu de temps depuis la mise à l’eau du monocoque de 60 pieds aux couleurs du Souffle du Nord pour Le Projet Imagine.
Le tandem a enchaîné deux sorties en mer la semaine dernière et participent à un stage cette semaine à Lorient au côté de Tanguy de Lamotte et sous la houlette du coach de toujours de Thomas, un certain Tanguy Leglatin.

« Pour l’instant, nous naviguons avec un ris dans la grand-voile car nous avons raccourci le mât » précise le skipper nordiste. « Nous attendons notre nouvelle grand-voile très bientôt. Malgré ce ris, nous avons de bonnes sensations. Notre voilier était en bonne état et le chantier effectué a été pertinent. Nous ne connaissons pas de problèmes techniques. Avec Adrien, c’est super car nous découvrons le Souffle du Nord en même temps. Il n’y a pas de décalage de niveau. Notre monocoque Imoca est un grand Mini 6.50. Nous ne sommes pas dépaysés totalement. Il demande évidemment beaucoup plus d’anticipation. Nous nous concentrons déjà un peu sur la performance notamment les réglages du mât et très vite le réglage définitif de l’électronique. On compte passer une nuit en mer cette semaine, notre première. »

Revivez la mise à l’eau et le départ de la 1ère course de notre Imoca !

Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine a pris le départ ce dimanche 16 août de la Rolex Fastnet Race à Cowes (Angleterre).

L’IMOCA 60 pieds Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine a retrouvé son élément le jeudi 9 juillet, à la base sous-marine de Lorient.

Une étape rondement menée par Thomas Ruyant et son équipe technique, qui ont également bénéficié du renfort d’Adrien Hardy, co-skipper de Thomas sur la prochaine Transat Jacques Vabre.
La mise à l’eau et le test de redressement se sont déroulés sans encombres, dans une ambiance particulièrement sereine et conviviale, sous le regard bienveillant de l’équipe projet ainsi que des proches venus pour l’occasion.

Retour en images sur cet événement fort du projet !

Crédit photos : Laurent Vidal