// Article de Alexandre KOTOWSKI, publié dans « NordLittoral » du 4 novembre 2016

Thomas Ruyant va participer pour la première fois au Vendée Globe, course à la voile en solitaire autour du monde qui se déroule tous les quatre ans.

Thomas Ruyant est déjà très heureux de prendre le départ du Vendée Globe.

Comment vous sentez-vous à quelques jours du grand départ (prévu le dimanche 6 novembre) ?

Je me sens reposé. Je sais que mon bateau est prêt. Il y a bien sûr la pression qui monte ici aux Sables d’Olonne et le public est présent en nombre. Ça fait partie du jeu.

Comment occupez-vous vos derniers jours sur terre ?

Je passe beaucoup de temps avec mes proches, c’est important. Je commence à regarder la météo des premiers jours de course, histoire de me mettre progressivement dans le bain.

Quel sera votre principal objectif ?

Le grand objectif, c’était de me présenter au départ de la course. Maintenant, le but est de revenir dans trois mois. Bon, je suis un compétiteur, j’ai une super machine. J’espère lutter avec le gros du peloton. Il y aura du match dans le match.

Qu’est-ce qui rend si difficile cette course du Vendée Globe ?

C’est une épreuve d’endurance. On sait qu’il y aura forcément des soucis ou de la casse à un moment donné. Le Vendée Globe, c’est la course ultime pour tout marin solitaire. Il faut être en forme pour tenir le rythme. J’espère vraiment réussir à finir la course.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

du Souffle dans ta boîte mail !

Envie de recevoir chaque mois un shoot de projets positifs ? Abonne-toi !

CONTACTEZ-NOUS !

Sylvain Derreumaux (Projets / Communication)
sderreumaux@lesouffledunord.com

Vindhya Saravane (Projets / Partenariats)
vsaravane@lesouffledunord.com

Valentine Mulliez (Projets / Evénements / Soufflerie)
vmulliez@lesouffledunord.com

PASSEZ NOUS VOIR À LA SOUFFLERIE !

34 rue de la Haute Loge - 59700 Marcq-en-Barœul