// BRÈVE : 

Hier, notre marin nordiste, Romain Rossi, annonçait fièrement avoir atteint son deuxième objectif sur cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe : celui d’avoir passé le Cap Finisterre. Chaque nouvelle étape sur cette course rapproche un peu plus le skipper de Pointe-à-Pitre et de la réalisation de son rêve : prendre le départ de cette mythique course au large, traverser l’Atlantique et porter les couleurs de la Fondation DigestScience. Une traversée qu’il ne réalise pas sans peine en raison des conditions météo, auxquelles viennent s’ajouter quelques petits soucis techniques à bord.

Romain Rossi : 

Les problèmes d’énergies ne sont pas encore derrière moi mais j’ai enfin détecté l’origine de la panne. Le rendement de charge de la batterie est mauvais. J’ai passé les 2 derniers jours à checker les connections, la tension et l’ampérage de tous les équipements du circuit électrique. Moteur en marche, à l’arrêt, re en marche, re à l’arrêt. J’étais perdu et stressé parce que je n’ai qu’un petit stock de gasoil. A ce rythme, j’étais sec dans quelques jours et sans énergies pas d’ordinateur de bord, pas d’électronique de navigation et pas de pilote automatique ! Donc abandon. Il ne reste plus qu’à trouver comment réparer sachant que je n’ai pas de pièce de rechange et qu’en réalité je n’y connais pas grand chose en circuits électriques. Même si j’ai bien progressé en 2 jours par la force des choses et que j’ai l’appui technique à terre de Sylvain Pontu ! 

Romain pointe ce matin à la 39e position en catégorie Class 40. Il longe les côtes du Portugal et a fait ce choix pour profiter encore un peu de ce vent faible qui le pousse tranquillement vers Madère. En effet, une dépression devrait à nouveau sévir cette nuit au large de la pointe hispanique… Une dépression que devrait moins subir Romain en ayant plongé plein Sud, à suivre !