Première course pour le voilier Fondation DigestScience, propulsé par Le Souffle du Nord !

1

Le 10 mai prochain, Romain Rossi, navigateur amateur lillois, prendra le départ de l’ArMen Race, course au départ et à l’arrivée de la Trinité-sur-Mer en passant par le mythique phare de l’Ar-Men à l’extrémité de la chaussée de Sein et l’île d’Yeu. A bord du Class40 Fondation DigestScience – qui œuvre dans la recherche sur les maladies digestives et en particulier la maladie de Crohn – Romain sera accompagné de Maxime Bouy et Pierre-Antoine Tesson, ses deux préparateurs techniques. Cette première épreuve de la saison pour Romain Rossi, avant d’être au départ de la « Route du Rhum – Destination Guadeloupe » le 4 novembre, est avant tout l’opportunité de valider la préparation du bateau après deux mois de chantier.

L’ArMen Race représente un galop d’essai pour Romain Rossi qui commence sa préparation pour sa première grande compétition océanique. C’est également un véritable test pour son voilier, un Akilaria RC3 de 2013, qui a été totalement révisé cet hiver.

« Plus qu’une course, c’est une étape importante dans un projet entrepreneurial ! » déclare Romain. « C’est un moment que j’attendais avec impatience. Après 3 ans de travail pour mettre sur pied le modèle économique, la communication puis la recherche de partenaires (toujours en cours d’ailleurs !), nous avons attaqué il y a 2 mois la préparation du bateau basé à Lorient. Avec l’équipe technique, nous avons revu le gréement, l’accastillage, l’électronique,… Et depuis quelques semaines, nous enchaînons les navigations techniques pour vérifier le résultat des travaux de maintenance, avec comme toujours, quelques petites casses ici et là. Je pense maintenant que le bateau est prêt pour une première longue distance. »

« Même si je prépare des courses en solo, c’est d’abord un travail de préparation en équipe et j’ai souhaité faire cette première course avec Maxime et Pierre-Antoine, mes 2 préparateurs techniques. L’objectif est de pousser ensemble le bateau et tester les réglages pour appréhender ce qui reste encore à mettre en place. Il n’y a qu’en course que l’on peut faire cela. » « Cette première épreuve va également me permettre d’appréhender un peu mieux mon Class40. L’idée est de prendre mes marques à bord et aussi de commencer à partager mon aventure avec la Fondation DigestScience, les malades et la communauté fédérée par Le Souffle du Nord qui m’encourage ! »

Car, au-delà du challenge sportif, le projet de Romain Rossi, accompagné par Le Souffle du Nord, est porteur de sens. En offrant toute la visibilité à la Fondation DigestScience, il est un moyen fort de sensibiliser le plus grand nombre au problème de santé publique que représente la maladie de Crohn, comme le souligne Pierre Desreumaux, Président de la fondation :

« La tempête, l’immobilisme, un filet dans la quille, des vagues phénoménales… Les parallèles sont nombreux entre la vie du marin et celle des malades. Les personnes atteintes de Crohn peuvent faire face à des épreuves difficiles à l’image de la traversée d’un océan. Courage, ténacité, solidarité, toutes ces qualités d’un bon marin rejoignent les valeurs que portent au quotidien les personnes qui se battent contre la maladie. Nous remercions sincèrement Romain et tous ses partenaires pour ce superbe cadeau. » »

Le véritable baptême du feu pour Romain Rossi sera ensuite la Normandy Channel Race, fin mai, en duo sur un parcours de 1000 milles en Manche et en Mer Celtique, au départ et retour de la Ville de Caen.

——
A propos de la Fondation DigestScience :

DigestScience est la seule fondation reconnue d’Utilité Publique en France sur les maladies digestives et la nutrition. Créée et présidée par le Pr Pierre Desreumaux, elle ne cesse de collecter des fonds pour développer la recherche médicale, améliorer la qualité de vie des malades et mieux faire connaître ces maladies taboues qui touchent plus de 15 % des français.
Son grand projet scientifique actuel est de trouver les causes de la maladie de Crohn : maladie incurable à croissance exponentielle dans beaucoup de zones industrialisées dont les Hauts-de-France et, surtout, chez les jeunes !
>> http://www.digestscience.com

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Un commentaire

  1. Rémy Roquette le

    Bonsoir Romain.
    Nous venons de lire (avec Claude Philippe, le mari d’Elisabeth) tes commentaires sur cette course, alors que nous sommes en croisière du Bols.
    Comme tu le sais très bien, nous sommes de toute énergie avec toi pour cette future régate.
    Saque ed’dan min fiu.

Translate »