Analyse météo et stratégie du 13 décembre 2016

0

lolo-webAnalyse météo et stratégie de Laurent Bourguès, Boat Captain du Souffle du Nord pour Le Projet Imagine.
Celle-ci 
a pour but de mieux comprendre la situation météo que vont rencontrer les concurrents, et de proposer une réflexion sur la stratégie qu’ils peuvent adopter…

– Le 13 décembre à 9h –

Voilà la situation ce matin à 8h TU

1Thomas progresse dans un flux d’Ouest d’environ 25 nœuds moyen, il a fait normalement son dernier empannage avant de passer le Cap Leeuwin et la limite des glaces avant de pouvoir plonger plus au Sud.

La semaine dernière a été très chargée, avec des soucis techniques à répétition, que Thomas a résolu au fur et à mesure, lui faisant perdre pas mal de terrain sur Jean Le Cam (lattes de GV cassées, voie d’eau, 2 lasy bags cassés et d’autres petits soucis qu’il fallait résoudre pour ne pas dégrader l’état du bateau).
Jean Le Cam, qui a mis le turbo, s’est bien échappé à 650 milles devant. Qu’importe, le moral est bon et la route encore longue !

Thomas s’est astreint à résoudre tous les soucis du bord avant d’attaquer sa descente vers le Sud car la météo allait se dégrader et il était très important d’avoir un bateau en parfait état avant d’affronter des vents plus soutenus.

Les prévisions météo annoncent un vent ne descendant jamais en dessous de 25 nœuds et jusqu’à 40 nœuds « fichier » pour la semaine qui arrive. Ça va être sportif, mais Thomas aura un peu plus de chance que Jean Le Cam et Jean-Pierre Dick qui vont devoir affronter des vents de 50 nœuds d’ici à mercredi.

Voilà la situation prévue pour ce mercredi 14 décembre à 9h TU :

2Cette fois les couleurs représentent la hauteur des vagues. Thomas sera dans une mer formée d’environ 5-6 mètres avec 30 nœuds de vent moyen (rafales 35-40 nœuds). La manœuvre risque d’être très sport et il faudra être très prudent pour éviter de casser à nouveau du matériel.

Mais dans son malheur, Thomas va éviter le plus gros du vent et de la mer à venir. En effet Jean Le Cam et Jean-Pierre Dick vont essuyer une véritable tempête avec 45 nœuds de vent « fichier » annoncés (55-65 nœuds possibles en rafales) et jusqu’à 10 m de vagues. Ils vont être véritablement en « mode survie » de mercredi matin à vendredi, coincés entre le plus fort de la dépression et la zone des glaces.
Leur seul objectif sera de préserver leur bateau, la course sera mise en 2nd plan.

Voilà la situation prévue pour ce jeudi 15 décembre à 9h TU :

3Cela va probablement profiter à Thomas qui aura des conditions difficiles mais moins apocalyptiques que ces 2 concurrents et va sûrement réduire l’écart.