Thomas Ruyant choisit Adrien Hardy pour la Transat Jacques Vabre

0

– Communiqué de presse du 10 juillet 2015 –

Le 60 pieds Le Souffle du Nord mis à l’eau hier

Thomas Ruyant a profité de la mise à l’eau du monocoque de 60 pieds Imoca Le Souffle du Nord pour annoncer son co-skipper pour la prochaine Transat Jacques Vabre : le navigateur nordiste a choisi de s’associer à Adrien Hardy. Les deux marins porteront les couleurs du Projet Imagine sur cette traversée de l’Atlantique en double entre le Havre et Itajai (Brésil).

L’association Le Souffle du Nord continue actuellement de fédérer un maximum de forces vives du Nord-Pas-de-Calais pour prendre, avec Thomas Ruyant, le départ du prochain Vendée Globe, fameux tour du Monde en solitaire au départ et à l’arrivée des Sables d’Olonne.

150710-adrien-hardy

Un duo similaire

Thomas Ruyant et Adrien Hardy ont quasiment le même parcours nautique. Ces deux navigateurs ont fait leurs classes hauturières sur le circuit des Mini 6.50 avec succès. Ils ont ensuite enchaîné en Class 40 et Figaro Bénéteau 2 et ont beaucoup navigué l’un contre l’autre en entraînement sur le plan d’eau de Lorient. A l’heure des choix, Thomas Ruyant n’a pas longtemps hésité et a proposé à Adrien de le rejoindre pour la Transat Jacques Vabre.

« Nous sommes copains dans la vie » indique le nordiste. « C’est un point important sur de telles aventures. Une Transat Jacques Vabre, c’est long ! Et puis, Adrien a une grande expérience. Il a accumulé de nombreuses expertises techniques et sportives. On se souvient de son fabuleux remâtage en pleine mer à bord de son Mini 6.50. Il est également devenu un pilier de la Classe Figaro avec trois victoires d’étape sur la Solitaire, une victoire au classement général de la Generali Solo et un titre de vice-champion de France de course au large en solitaire. Je suis persuadé qu’il va très vite s’adapter au monocoque de 60 pieds. Nous sommes novices dans cette discipline mais nous allons apprendre à grande vitesse. Les prototypes de Mini 6.50, sur lesquels nous avons beaucoup navigué, ne sont pas si éloignés des 60 pieds. Enfin, Adrien est un homme posé. Il incarnera à merveille Le Projet Imagine, l’idée d’entraide, de don de soi que nous voulons insuffler. »

De son côté, Adrien Hardy est ravi de partager avec Thomas Ruyant une nouvelle expérience sur un nouveau support.

« J’ai dit oui sans hésitation quand Thomas m’a proposé de l’accompagner. Cela tombe parfaitement pour moi. C’est un gros changement par rapport au Figaro que je pratique depuis un moment. Je suis hyper motivé. Nous n’allons pas former un duo complémentaire mais similaire tant nous avons connu les mêmes expériences. C’est une force. »

L’équipe technique Le Souffle du Nord

Thomas Ruyant a décidé de s’entourer d’une équipe qu’il connaît bien et en qui il a totalement confiance. Laurent Bourgués, marseillais, ancien ministe aguerri, est en charge, depuis deux mois, de l’ensemble du chantier du monocoque de 60 pieds IMOCA Le Souffle du Nord, plan dessiné par Guillaume Verdier en 2007. Il est le boat captain du voilier et accompagnera techniquement le skipper nordiste jusqu’à la fin du Vendée Globe.

« J’ai absolument voulu avoir Laurent à mes côtés » confie Thomas. « Avant d’être un technicien hors pair qui dispose d’ailleurs d’une véritable expérience sur les monocoques de 60 pieds, c’est un marin. Il était important pour moi d’avoir à mes côtés une équipe capable de m’accompagner en mer. C’est également le cas de Jimmy Le Baut qui a suivi François Gabart lors de sa victoire sur le dernier Vendée Globe et qui est un préparateur hyper polyvalent. Marine Viau, responsable de la logistique et de la coordination, sera un atout. Elle connaît parfaitement son métier et connaît les bateaux. »

Le chantier du voilier Le Souffle du Nord

« Notre priorité lorsque nous avons découvert notre bateau était vraiment la fiabilisation » déclare Laurent Bourguès. « Nous nous sommes attelés à vérifier l’ensemble des structures du Souffle du Nord. Cela a débuté par un démontage de la quille en carbone. Nous l’avons ensuite amené chez Airbus à Bordeaux pour une expertise complète. L’idée était de voir la taille des défauts maximum que nous pouvions accepter pour un Vendée Globe. La quille s’est révélée parfaitement saine. En liaison avec Kito de Pavant, le premier propriétaire du bateau, et Guillaume Verdier, l’architecte, nous avons étudié toute la chaîne d’effort du voilier. Avec Thomas et Jimmy, nous avons vraiment voulu repartir d’une feuille blanche en vérifiant le gréement, le mât et la coque par exemple. Ensuite, dans la mesure de notre budget, nous nous sommes attaqués à la performance au sens stricte du bateau. Nous avons notamment cloisonné le ballast central ce qui permet un ajustement du volume d’eau. Nous avons reculé certains poids et lancé une étude auprès des cabinets VPLP et Verdier sur les plans de ballasts. Nous avons, enfin, d’autres axes de travaux en étude pour 2016 notamment autour du mât. »

Les prochaines étapes

Thomas Ruyant, Adrien Hardy et l’équipe technique vont enchaîner les navigations en juillet et août. Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine participera à sa première compétition officielle lors de la Rolex Fastnet Race dont le départ sera donné le 16 août à Cowes (Angleterre).

Pendant ce temps, à Lille, l’équipe du Souffle du Nord, emmenée par Sylvain Derreumaux, continue son action de présentation du projet afin d’offrir l’opportunité à toutes les forces vives du Nord et leur réseau de participer de près à cette aventure !

150710-misealeau

Thomas Ruyant : né le 24 mai 1981 à Dunkerque, vainqueur de la Route du Rhum 2010 dans la catégorie des Class 40, vainqueur de la Transat 6.50 2009, vainqueur de la Normandy Channel Race 2010, vainqueur du record SNSM 2010, vainqueur du Mini Fastnet 2008, 4ème du Tour de Bretagne à la Voile 2013, trois Solitaire du Figaro.

Adrien Hardy : né le 13 juillet 1984 à Nantes, réside à Lorient. Il a remporté la quatrième étape de la Solitaire du Figaro 2015, la Lorient Horta Solo 2014, la Generali Solo 2013, la quatrième étape de la Solitaire du Figaro 2013, la troisième étape de la Solitaire du Figaro 2010, la Solo Concarneau 2011, la Solidaire du Chocolat 2010, Les Sables – Les Açores 2006

Frédérique Bedos : journaliste. Elevée par une famille d’adoption dans le Nord, c’est de son histoire personnelle qu’est né Le Projet Imagine. Elle la partage dans le livre « La petite fille à la balançoire ». Ses premiers « Héros Anonymes » : ses parents adoptifs, et un message : l’Amour m’a sauvée.

———–

Le programme 2015 du monocoque de 60 pieds Le Souffle du Nord :

  • 16 août : Rolex Fastnet Race
  • mi-septembre : Présentation du bateau à Dunkerque
  • 26 et 27 septembre : Défi Azimut (Lorient)
  • 25 octobre : Départ de la Transat Jacques Vabre, traversée de l’Atlantique en double entre Le Havre et Itajai (Brésil)
  • 6 décembre : Transat BtoB (qualificative pour le Vendée Globe)

Translate »